Quelques principes de base

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques principes de base

Message par papytrainz le Mar 11 Aoû - 21:06

Bonsoir,

Pour la construction de modèles réduits, et comme en réalité, il y a quelques notions de base qu'il vaut mieux connaître:

- Un bâtiment n'est jamais implanté au hasard: il répond toujours à un besoin (atelier, annexes de maisons, garages) et à un usage ( bureaux, maison, école, usine etc...)
Ca paraît évident, mais sur les réseaux ce n'est pas souvent le cas. Si les emprises des gares et des dépôts sont généralement bien traités (au moins dans leur localisation et leur fonction), dès qu'on quitte ce qui est strictement ferroviaire, les choses se gâtent...

- Une façade n'est pas percée de fenêtres au hasard, et leur dimension n'est pas non plus le fait du hasard: Chaque fenêtre éclaire une pièce qui a un usage défini. Les grandes pièces ont de plus grandes fenêtres, les cuisines , les cabinets de toilette et les salles d'eau en ont généralement de plus petites. Une porte d'entrée a une taille qui varie avec l'importance des personnes qui fréquentent l'immeuble (une maison est aussi un "immeuble" = objet qu'on ne peut pas bouger)

- Les "immeubles" ne sont pas implantés au hasard, ils répondent à des règles de construction mais aussi d'urbanisme très complexes: pour simplifier, plus les "immeubles" ont d'étages, plus ils doivent s'éloigner de la limite opposée de la rue ( ou on élargit la rue, au choix), la rue étant considérée comme un espace public, on peut y plonger le regard, ce qui n'est pas le cas d'une propriété privée. En simplifiant on a le droit de regarder jusquà un angle de 45°, mesuré entre la limite opposée de la rue et le linteau (le haut) de la dernière fenêtre (la plus haute) du bâtiment.

Voilà pour une première approche, je posterai à la suite d'autres règles de bases pour vous aider à plus de réalisme...

Amicalement, Marc
avatar
papytrainz

Messages : 34
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 65
Localisation : AUVERGNE, FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques principes de base

Message par michel le Mer 12 Aoû - 13:17

Merci Marc pour ces infos n'ayant pas commencé de réseau cela me permettra de réfléchir plus sereinement
Amitié Michel
avatar
michel
Admin

Messages : 189
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 61
Localisation : Bobigny

Voir le profil de l'utilisateur http://modeliste17.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques principes de base

Message par papytrainz le Mer 12 Aoû - 18:43

Bonjour, suite des bases de construction:

Hauteur d'étage: actuellement la hauteur d'étage (depuis 1960 environ) est de 2.50 m pour les habitations, auparavant, les immeubles de la fin du 19éme siècle avaient des hauteurs d'étages très diverses. Ainsi les rez de chaussée comportaient souvent une porte cochère qui permettait de traverser l'immeuble avec une voiture à cheval (déménagements, livraisons, ateliers établis dans les arrière-cours) , ce qui imposait une hauteur de passage d'environ 4 m, la hauteur du rez de chaussée était donc importante de l'ordre de 3.50 m le plancher des rez de chaussée étant surélevé pour permettre des soupiraux de ventilation des caves. Les étage supérieurs nobles (1,2,3,4) avaient galement des hauteurs importantes de l'ordre de 2.75 à 3.00 m, les étages supérieurs qui abritaient les gens moins aisés voyaient leur hauteur diminuer avec le niveau occupé , le dernier étage sous pente du toit (généralement mansardé) pouvait n'être que de 2.20 m et abritait les chambres de bonnes.

La taille des fenêtres variait ainsi suivant la hauteur d'étage, et la dimension des pièces. ( on calcule sommairement la dimension des fenêtres pour que la surface vitrée représente 1/6 de la surface des pièces à éclairer.)

Les fenêtres dans tous les immeubles depuis très longtemps doivent fournir une protection à 1 m du sol pour ne pas basculer dans le vide. Ainsi les fenêtre de forme verticale allongée (beaucoup d'immeubles avant la dernière guerre) avaient une dimension d'environ 1.20 x 2.00 et comportaient un balconnet en fer forgé ou en fonte décorée entre le bas de fenêtre (à 45 cm minimum du plancher intérieur) jusqu'au mètre imposé par la sécurité. Les construction modernes ont souvent une allège (partie située sous la fenêtre) pleine et de 1.00 m de haut, et toutes les dimensions de fenêtres sont possibles.

L'épaisseur des planchers qui était souvent de 45 à 50 cm d'épaisseur dans les immeubles anciens, s'est réduite avec l'arrivée des planchers avec hourdis ( briques ou parpaings entre deux poutres en I, ou en T inversé), et encore plus avec les planchers en béton armé, qui maintenant sont d'environ 22 cm d'épaisseur...

Voilà de quoi régler les dimensions des façades en modèle réduit...

A suivre, Marc
avatar
papytrainz

Messages : 34
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 65
Localisation : AUVERGNE, FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques principes de base

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum